Scylla Gerard Vollenbrock


Designers

~ Gerard Vollenbrock ~

L’excellence est dans la bonne mesure

La Grèce est une source d’inspiration importante pour le designer Gerard Vollenbrock. Dans son studio de l’île Sérifos, il exé- cute des esquisses et des épures de ses idées. Cela fut le cas également pour le modèle populaire Scylla, qui répond au nom d’une nymphe. Selon la mythologie grecque, la fille de Poséidon fut transformée tragiquement en monstre marin. Les origines néerlandaises du designer apparaissent toutefois clairement dans ses modèles. Vollenbrock réunit ainsi deux mondes.

‘Le modèle Scylla témoigne de mon intérêt pour De Stijl et le Bauhaus : lignes sobres, forme et construction simples et claires, matières élégantes, modernes et sobres. Pour créer Scylla, j’ai utilisé le chiffre d’or, une règle ancienne et intemporelle. Les architectes grecs l’appliquaient déjà il y a trois mille ans : ‘Pan Metron Ariston’, l’excellence est dans la bonne mesure. 

J’ai capturé le siège et le dossier légèrement cintré dans une forme continue. Une fois les dessins terminés, après plusieurs adaptations, j’ai construit une maquette. Je l’ai contemplée pendant plusieurs jours pour vérifier si le projet avait les bonnes proportions. Je l’ai peinte dans une couleur neutre et l’ai envoyée à sa maison future : Leolux. Je l’ai enveloppée dans un journal grec et l’ai emballée soi- gneusement dans un carton résistant aux chocs. La maquette était prête à quitter Athènes pour être expédiée par bateau aux Pays-Bas. Elle était constamment dans mes pensées. Seule dans un carton sur un grand bateau... Elle est arrivée chez Leolux un mois plus tard. Le directeur l’a tout de suite identifiée comme étant une maquette de ma création, à l’aide des journaux grecs utilizes pour l’embal- ler. Il a tenu ma maquette entre les mains comme un trésor. ‘Nous l’avons adoptée immédiatement’, a-til dit. ‘Elle est arrivée ici sans nom mais nous l’appelons Scylla.’ 

Designs