Designers

~ Patrick Belli ~

‘Un bon projet donne la chair de poule’

Leolux s’intéresse aux jeunes designers talentueux. Depuis des années, Leolux collabore ainsi, dans le cadre de projets, avec des étudiants de la célèbre Design Academy d’Eindhoven. Leolux ouvre aussi grand les yeux et les oreilles aux salons nationaux et internationaux consacrés à l’aménagement. Et bien entendu, des designers prennent également contact avec Leolux de leur propre initiative. La plus jeune recrue est le designer limbourgeois Patrick Belli, âgé de 29 ans, dont le fauteuil Sella créé pour Leolux s’est révélé un véritable coup dans le mille. Une interview avec Patrick sur la fantaisie et la fonctionnalité, la passion et les stimuli, la qualité et la chair de poule.

Pourriez-vous vous présenter brièvement en tant que designer?
‘Je me considère comme un designer à la recherche de formes stimulantes qui se déclinent avec qualité et fonctionnalité. À cet égard, je suis perfectionniste. Je ne veux pas perdre de vue l'image qui m'a captivé au début du processus de création mais la transposer dans un produit dont je peux être fier en tant que designer. Pour cela, je vais chercher l'inspiration dans le quotidien.'

Comment êtes-vous entré en contact avec Leolux ?
‘Cela s'est fait par l'intermédiaire des designers Dick Spierenburg et Karel Boonzaaijer pour lesquels je travaille actuellement. Quand je leur ai présenté mon idée pour le Sella, ils ont montré tout de suite beaucoup d'enthousiasme. Nous avons décidé alors de proposer le Sella à Leolux car nous pensions qu'il s'intégrerait bien dans sa collection.'

De quelle manière s'est passée la collaboration avec Leolux?
‘De manière fantastique ! C'était mon tout premier projet à être produit et, de surcroît, pour un fabricant de meubles connu comme Leolux. Une expérience très particulière donc. Par ailleurs, c'est la première idée qui m'est venue à l'esprit quand j'ai commencé à travailler à ce projet et j'en suis fier. J'ai aussi trouvé très intéressant de découvrir comment se déroule la collaboration entre un designer et un producteur. Dès le départ, Leolux a partagé notre enthousiasme pour le Sella et le travail a été agréable. La communication était bonne et je suis très satisfait du processus de développement et de la présentation du Sella à Cologne. En fin de compte, cela a été pour moi une expérience instructive et agréable.'

Aviez-vous suffisamment de liberté pendant le processus de production ?
‘En tant que designer, il ne faut jamais perdre cette première étincelle qui a donné la chair de poule. Il faut y puiser la force et le caractère pour atteindre le but. Il faut donc se créer de l'espace pour aboutir à ce projet fort. Dans ma quête de la forme ultime de Sella, j'ai créé cet espace. Et Leolux aussi. L'essentiel est bien entendu également de ne jamais perdre de vue la fonctionnalité et l'applicabilité. En effet, une belle chaise qui n'est pas confortable n'a pas atteint son objectif.


Comment considérez-vous Leolux en tant que marque de meubles ?
‘C'est une marque néerlandaise forte qui combine la qualité avec un design passionnant. Le fait qu'elle est capable de produire beaucoup elle-même la rend unique. Les marques qui produisent leurs produits elles-mêmes sont rares à l'heure actuelle et c'est ce qui distingue Leolux. On retrouve sa passion pour la qualité dans ses meubles. Rien n'est laissé au hasard et c'est ce que j'aime.'

Comment définiriez-vous un bon projet ?
‘Un bon projet donne la chair de poule, mais il doit aussi remplir la fonction pour laquelle il a été créé. Une chaise doit procurer du confort, une armoire doit offrir l'espace de rangement approprié, une lampe doit fournir la lumière dont on a besoin. Un produit doit également être une source de plaisir. Maintenant mais aussi dans 20 ou 30 ans. On peut alors parler de projet réussi selon moi.'

Avez-vous un modèle qui vous est particulièrement cher ?
‘Je n'ai pas de modèle préféré. Il y a plusieurs modèles que j'aime beaucoup en raison de leur époque de création et de la passion et l'originalité dont ils sont imprégnés. Prenez la Panton Chair de Verner Panton. C'est une chaise que j'ai chez moi aussi. Il s'agit d'une forme stimulante bien balancée qui ajoute à l'intérieur une qualité unique. Elle allie un design stimulant avec une grande dose de fonctionnalité. Ce modèle exploite les possibilités jusqu'au bout.'

Quel est votre rêve en tant que designer ?
‘Je me trouve encore bien entendu au bas de l'échelle en quelque sorte. J'ai bien gravi les premiers échelons et voudrais atteindre le sommet ! Mon vœu le plus cher serait de créer mon propre studio où je pourrais transposer ma fantaisie dans de beaux produits qui seraient appréciés aux quatre coins du monde entier mais surtout qui procureraient du plaisir aux gens et stimuleraient leur fantaisie !'

Patrick Belli (1981, Maastricht)
Belli a commencé par suivre une formation de Product Design à l'Académie des Beaux-Arts de Maastricht (2004) avant de terminer ses études en 2008 à l'Académie Royale des Beaux-Arts de La Haye (Industrial Design). Dès sa première présentation, le fauteuil Sella, qu'il a créé pour Leolux, a remporté un prestigieux prix de design Interior Innovation au salon du meuble de Cologne.

Designs